Massage traditionnel Thaï – Nuat Phaen Boran

Il est 14 heures, une chaude journée à Korat. Après un déjeuner de riz collant, ma copine, qui est aussi ma patronne, me rappelle qu’il est temps d’aller me faire masser. Je dois encore passer par cette étape… Ce n’est pas que je n’apprécie pas les massages ou que je redoute d’être manipulé. Ce n’est pas une question de coût ou de temps. Peut-être que c’est simplement ma tendance à procrastiner qui explique ma réticence ?

Cependant, c’est un dimanche après-midi sans aucune excuse valable, rien de mieux à faire, et ma compagne en a assez de m’entendre me plaindre de mes douleurs au genou. C’est décidé, nous y allons. Je dois puiser dans mes réserves d’énergie pour quitter la maison, monter sur la moto et me rendre au salon de massage.

L’Esprit du massage thaï

Dans un style thaïlandais authentique, nous chevauchons la moto pendant environ 3 minutes pour atteindre une destination qui aurait facilement nécessité 5 minutes à pied. Nous nous rendons dans un salon de massage local qui dispose d’un charmant jardin à l’avant. Une femme se tient pieds nus sur la pelouse, les paumes des mains jointes tenant de l’encens devant un petit autel. Il s’agit là d’un rituel typique.

Après quelques recherches, je découvre enfin que l’homme aux jambes croisées dans l’ancienne image granuleuse sur le sanctuaire est Jivaka Kumarabhacca, le fondateur du massage traditionnel. On le retrouve fréquemment dans les salons de massage traditionnels thaïlandais. Apparemment, il était le médecin personnel du Bouddha dans l’Inde ancienne, et le massage thaïlandais découle directement de ses enseignements.

Nous entrons et décidons d’opter pour un massage côte à côte. Ma compagne semble préférer un massage à l’huile, ce qui est souvent possible. Cependant, je me dis que tant qu’à être à Rome… autant faire comme les Romains. Je demande donc le massage traditionnel, ou Nuat Phaen Boran (massage de style ancien et traditionnel). Malgré des expériences de massage décevantes ces dernières années, je demande à la dame qui semble la plus robuste de me prodiguer un massage énergique. C’est là ma première erreur. En réalité, chaque individu est unique, et il est essentiel de communiquer clairement à la masseuse (ou au masseur) vos préférences.

Thai Massage – Au début

Dans un vestiaire, nous changeons ensemble de vêtements pour des chemises en coton, amples et légères avec des pantalons de pêcheur. Je commence à penser que cette histoire de massage côte-à-côte est son idée de la séduction. Je comprends rapidement que ce n’est pas le cas quand je rentre dans la salle principale de massage, où 4 masseuses sont assises et regarde des télé-romans Thais que je déteste. L’espace n’est pas si privé : ils nous demandent de nous asseoir, baissent un peu le volume et 2 d’entre elles sont désignées à mouiller des serviettes pour laver nos pieds.

Ma petite amie s’allonge sur le ventre avec sa chemise ouverte et un short enroulé, et l’huile n’a même pas encore touché sa peau qu’elle brille comme la lumière.

Moi, de mon côté, on me demande de m’asseoir pendant que ma masseuse pousse avec un bâton de bois sur des points de pression sur mes pieds. Elle est vraiment forte, avec la force d’une combattante, je suis assez content de mon choix. Puis elle commence à travailler avec le bâton entre mes orteils et je commence à entendre toutes sortes de craquements et je grimace. Elle me dit que j’ai de grands pieds, qu’il est normal qu’ils craquent comme ça, mais je ne suis pas totalement convaincu.

Craquement et pincements dans le Massage traditionnel Thaï

Après un peu plus de craquements et pincements, je peux m’allonger sur le dos et la masseuse travaille d’abord mes pieds, puis les chevilles, puis les mollets, les genoux et les cuisses. Maintenant, c’est si bonnnnnnnnnn ! Je peux sentir comme des secousses électriques tout le long jusqu’à ma colonne vertébrale et les tensions dans mes jambes s’évaporent. Puis, oh mon dieu! Je n’ai jamais été poignardé dans la cuisse intérieure, mais à ce moment, la seule chose que je pouvais imaginer, c’était d’être agressé et volé par une sorte d’organisation de gangster membre d’une mafia d’amputation des jambes !

Je suppose que je dois avoir crié puisqu’elle me demandé ce qui ne va pas. Je baisse les yeux et vois la masseuse tirant son coude sur ma cuisse. Il n’y a pas de trou, pas de sang, pas de preuve d’une chirurgie mineure bâclée. Qu’est-ce que c’était ? Elle rit et explique comment se font les massages Thai. Ils apprennent que le corps est plein de ‘sen’ ou lignes le long desquelles des flux d’énergie circulent (appelés « lom », ou le vent en thaï).

En Chine, c’est souvent le Chi, l’énergie du corps. Le but du massage n’est pas seulement de se détendre, mais c’est aussi pour enlever les blocs d’énergie qui, s’il sont laissés sans surveillance, peuvent conduire à des maladies physiques et psychologiques. Il semble que j’ai beaucoup d’énergie bloqué dans mes mollets et les cuisses intérieures, ce qui me donnerait beaucoup de douleurs articulaires si je ne libèrerai pas ces flux.

Massage Traditionnel thaï ou gymnastique?

Je suis d’accord pour la laisser faire, serrant les dents quelques fois en signe de torture, mais elle accepte de faire ce massage avec un peu moins d’intensité. Pour être honnête, c’est tout de mieux en mieux. Je suis tiré et poussé par différents points de pression le long de mes jambes, de la colonne vertébrale, de la tête et des bras. Je suis également tendu et placé dans diverses positions (comme de la gymnastique). Je n’aurais jamais pensé mais le massage semble donner d’excellents résultats, puisque je peux sentir l’écoulement de la tension qui baisse en moi chaque fois que je suis tordu et étiré de tout bord tout coté !

Le massage thaï est effectivement censé être thérapeutique pour le praticien et le patient, en laissant à la fois avec un sentiment de paix et de tranquillité à la fin d’une session. Je ne sais pas exactement comment ma masseuse se sent, mais elle utilise son corps pour faire pression sur le mien, et me porte dans différentes positions, puis elle rit beaucoup à mes gémissements occasionnels, de sorte qu’elle semble être sur la bonne voie.

A la fin de la session, mon corps est totalement détendu, et je me sens complètement hors tension. En comparaison avec ma petite amie qui se réveille, je suis plein de vie, alerte et mon esprit se sent clair et heureux.

Recommandations pour un massage thaïlandais

Avant de quitter le salon de massage, nous nous changeons de nouveau dans nos propres vêtements et sommes invités à déguster des biscuits et à savourer un verre de thé aux plantes. On nous recommande de boire beaucoup d’eau et de nous détendre, puis nous réglons 250 THB par personne avant de reprendre le chemin du retour.
Dans les grandes villes, les magasins de massage sont nombreux et la concurrence est forte, vous pouvez trouver un bon massage pour aussi peu que 150 THB par heure. La plupart des établissements offrent des réductions pour la deuxième heure, ce qui en vaut la peine si vous avez le temps. Il est déconseillé de recevoir un massage après une intervention chirurgicale, pendant la grossesse, en cas de troubles de la peau ou de blessures, et jamais immédiatement après un repas copieux.

En Thaïlande, il existe de nombreux « salons de massage » qui annoncent des massages, mais qui proposent en réalité d’autres types de « services ». Ils sont généralement reconnaissables, mais si vous vous retrouvez dans un tel endroit, vous le saurez rapidement. Les masseuses sont souvent trop séduisantes et trop amicales. En règle générale, des lumières très vives à l’extérieur de l’établissement sont souvent le signe que le massage se concentrera uniquement sur certaines parties de votre corps ! Si l’enseigne indique « Massage traditionnel », il s’agit normalement d’un massage traditionnel et non de services sexuels.

Epilogue

Quand je me suis réveillé le lendemain de mon premier massage thaï, tout mon corps me faisait mal. Pensez à de la purée de pomme de terre – c’était moi. Il s’avère que boire beaucoup d’eau (comme 2 litres) est très important après un massage approfondi. Une masseuse dans la famille de ma petite amie m’a dit que le massage libère de l’acide lactique à partir de vos muscles du dos qui va dans tout votre sang. Le liquide aide a diluer d’acide lactique. Si vous ne le faites pas, il se redépose partout dans votre corps, et vous fait mal. Après d’autres massages, j’ai toujours bu beaucoup d’eau, et je n’ai jamais eu le même problème à nouveau .

Il est possible de se faire un massage traditionnel Thaï partout en Thaïlande, et pour pas cher. Vous pouvez tester un massage des pieds, ou même du visage, mais n’oubliez pas de ne pas trop manger avant votre massage et de boire beaucoup d’eau par la suite. Un bon massage Thaï est extraordinaire….

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.